Pensées du jour

...

lundi 31 décembre 2012

Et ça ne fait que commencer!!!!

" je préfère que vous alliez à l'hôpital pour qu'ils la gardent en observation au moins 24h"

Quand une pédiatre vous dit ça tout en évitant de croiser votre regard, la fin de votre monde semble très proche.... D'un petit rhume à une bronchiolite sans gravité, nous sommes arrivé à une hospitalisation d'urgence.. ouai notre fin du monde est arrivée pensais-je alors que je me mordais les joues pour ne pas laisse perlé les larmes qui s'accumulaient dans mes yeux...

1h15 plus tard, urgence Hautepierre :

"Ah ça, c'est quand les mères veulent pas allaiter"

La pédiatre de service qui arrive avec ses gros sabots : Madame, vous savez, ça fait 2 jours que je n'allaite plus, je dois reprendre le travail dans moins d'un mois et c'est techniquement difficile de continuer donc je l'ai sevré.

Mais madame, tu penses pas que je suis déjà assez en panique ? Tu penses vraiment qu'il fallait en rajouter ? Tu penses vraiment que je veux le malheur de ma fille ? Tu penses vraiment que je suis là de gaïté de coeur ?

" Vous savez Madame, il n'y a pas de lit dans les chambres des urgences pour les bébés, vous ne pourrez pas dormir"

Tu penses vraiment que tu vas réussir à me faire rentrer chez moi sans ma fille hospitalisée ? Tu penses que ça me fait quelque chose de resté assise dans ce fauteuil miteux à côté de ma Louloute ? Tu penses vraiment que je vais rentrer tranquillou émilou dans ma maison et faire un somme peinard dans mon lit ?

Nan, mais Madame, t'as craqué ou quoi ????????

Elle a bien senti que de toute façon, il valait mieux qu'elle remballe ses arguments à deux balles, qu'elle hospitalise ma Louloute et qu'elle ferme sa bouche parce que telle une lionne j'étais à deux doigts de lui rugir dessus !

Un peu d'empathie bon sang !

Le lendemain, un autre pédiatre vient la voir, après une nuit avec des petits bas, mais stable dans l'ensemble, le pédiatre nous laisse sortir avec plein de recommendations et pas une once de culpabilisation. Il l'a peut-être pensé, mais il a eu la délicatesse de ne pas en faire part...

24h plus tard, 24h de stress et d'angoisse, 24h après notre arrivée à l'hosto, nous sortons et ramenons notre bébé de 1 mois et demi à la maison.

C'est avec un OUF de soulagement que nous la ramenons au bercail.

Madame la Pédiatre, peut-être que vous voyez des dizaines de personnes et de marmots tous les jours, sachez tout de même que nous, les parents, nous sommes angoissés, nous sommes à l'affut des choses que nous aurions pu mal faire... Nous balancer dans la gueule que c'est parce que je n'allaite pas est stupéfiant et irréaliste, nous les mamans ne pouvons pas toujours faire comme nous voulons ! Culpabiliser des parents qui viennent à l'hosto en urgence sur les conseils de leur pédiatre est déjà assez flippant pour ne pas avoir à en rajouter en couche je trouve !

Posté par Sayiaz à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire