Pensées du jour

...

jeudi 9 avril 2015

Volte face

Mi mars, "révision" mensuelle par la gynéco et passage en revue de Misstinguette qui se porte à merveille dans mon bidon. Elle a la tête en bas, elle grandit bien, son coeur bat comme il faut, bref, une super grossesse !! 

 

Fin-mars, 3ème échographie obligatoire et là Volte Face ! Misstinguette a fait demi-tour dans mon ventre et est revenue se "nicher" la tête près de mon estomac... mais en plus elle refuse de se montrer, les différentes mesures et autres confirmations sont impossibles à faire, elle se cache !! 

Branle-bas de combat, semaine 32, elle ne devrait plus s'être retournée, elle était pourtant dans la bonne position! Ce n'est pas ma gynéco qui m'a fait l'écho car elle était sur une affaire difficile en salle d'op et vu que tout se passait bien pour moi, ce n'était pas vraiment grave. 

Jusque là, toutes les sages femmes que j'avais vu ont toujours été très prévenantes et attentionnées (alors que tout allait bien!) et m'ont toujours particulièrement bien expliqué ce qu'on voyait à la "télé" pendant l'écho (il faut quand même avoir un sacré nombre d'heure de pratique pour dire que ça c'est le fémur gauche et ça c'est le rein...) Mais cette fois-ci, la sage femme était accompagné d'un "stagiaire" qui apprenait. Je suis toujours ouverte à la formation des gens, j'ai suffisament râler pour dire qu'on ne faisait pas de places aux apprenants. (Lors de mon accouchement, j'ai dit oui à toutes les demandes d'internes/stagiaires/apprenants qui me demandaient s'ils pouvaient assister car Loulou sortait la tête vers le haut). 

Cette fois, alors qu'on m'apprenait une nouvelle pas vraiment agréable, je n'ai entendu que du vocabulaire médical, aucune empathie pour moi. Rien de grave, un bébé par le siège je suis loin d'être la seule mais quand même c'est un peu dur à avaler comme nouvelle ! (En plus j'étais seule donc le coup de massue et personne pour poser des questions parce que j'étais trop bouleversée pour reprendre mes esprits). 

 

Elle m'a donc laissé repartir comme ça, en me disant de prendre un RDV avec l'acupunctrice pour voir si on pouvait la retourner, sinon, "on fera un retournement manuel et sinon plein de femmes accouchent de bébé en siège". 

Traduction SVP ? Grosso modo, débrouille toi avec cette nouvelle et tu veras ta gynéco fin avril pour prendre une décision. 

 

Heureusement que je fais des cours de Yoga en prépapration à l'accouchement et que la sage femme est très à l'écoute, j'ai pu lui poser toutes les questions médicales que j'ai tourné et retourné dans ma tête toute la nuit. 

 

Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre, à lui parler et dire de se tourner "toun bébé" comme dirait Louloute et a tout essayer (accpuncture, osthéo, homéo... avant l'essai de retournement manuel !) Et ensuite ? Ensuite, dans le cas ou elle ne voudrait pas à nouveau se retourner, on part sur 2 possibilités : 

1. Césarienne programmée environ 15/17 jours avant la date prévue de l'accouchement. 
2. Tentative d'accouchement par voie basse d'un bébé en siège. Avec risque élevé de césarienne en urgence. 

Evidemment le papa et moi ne sommes pas d'accord. Est-ce égoïste si je dis que je veux essayer par voie basse si possible ? Je trouve surtout que c'est elle qui décidera du jour ou elle voudra sortir et pas des médecins et ça me plait mieux (même si mon problème principal est qu'elle aille bien of course). 

 

Pas encore tout à fait là et déjà elle veut se faire remarquer !!! ça promet les 2 mignonettes ensemble!!! 

Posté par Sayiaz à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire